Home >> A la Une >> UNCB : Emmanuel Sanon reconduit comme président

UNCB : Emmanuel Sanon reconduit comme président

« L’Union nationale des cinéastes du Burkina » (UNCB) a tenu, le samedi 13 septembre 2014, à son siège à Ouagadougou, une assemblée générale regroupant tous ses membres. A l’ordre du jour de cette rencontre, le rapport moral, le rapport financier, l’élection du nouveau bureau et les divers. A l’issue de l’AG, un nouveau bureau fédératif a été mis en place. Il aura pour mission de dynamiser davantage le secteur du cinéma. La rencontre était présidée par Emmanuel Sanon, président de l’UNCB. Avant d’entamer les travaux, les participants à cette AG ont observé une minute de silence en mémoire des leurs disparus.

Mettre en place une fédération de cinéastes en vue d’intégrer tous les corps de métiers pour une nouvelle dynamisation du secteur. C’est l’objectif principal poursuivi par l’Union nationale des cinéastes du Burkina (UNCB) en organisant le samedi 13 septembre 2014, à son siège à Ouagadougou, une assemblée générale regroupant tous ses membres. Cela, suite au constat que l’ancienne union ne regroupait pas tout le monde. A l’ordre du jour de cette rencontre, le rapport moral, le rapport financier, l’élection du nouveau bureau et les divers. La vision des cinéastes en transformant leur union en fédération, c’est d’arriver à booster la production des films, à augmenter les qualités artistiques et techniques de leurs films. Ils entendent par-là participer activement  aux commissions mises en place par la Direction générale de la cinématographique   dans ses différents domaines et programmes, et prendre en main la formation technique et professionnelle  de ses membres.

A travers cette fédération, il s’agira aussi de dynamiser davantage les secteurs  importants laissés sous silence   tels que l’exploitation avec la réouverture des salles de cinéma, la  mise en place d’une billetterie, la distribution et  la vente de films par les membres de la fédération eux-mêmes.  Les cinéastes veulent par ailleurs susciter l’intérêt  et convaincre  les opérateurs économiques pour un secteur  qui à l’avenir, sera  très rentable et porteur pour le Burkina Faso.

Pour ce faire, le nouveau bureau mis en place devra continuer la réorganisation des différents secteurs de la profession. Il organisera  des rencontres  d’information au cours desquelles il va recueillir les perspectives professionnelles, les propositions  d’actions de chaque secteur, ceci dans le but  de proposer un programme d’activités  annuel commun    à l’Assemblée générale pour adoption. Des rencontres techniques entre professionnels devront être organisées. Cette fédération préconise également la mutualisation des moyens techniques  et humains. La nouvelle UNCB  fédérale, qui a le statut d’une ONG, fonctionnera à travers ses commissions spécialisées dans les domaines de la formation, de la production, de l’exploitation, de la distribution, etc.

Une fédération intégratrice et rassembleuse

Pour atteindre les objectifs qu’il s’est assignés, la nouvelle Fédération devra être, selon Emmanuel Sanon, intégratrice et rassembleuse pour  mieux défendre les intérêts professionnels, matériels et moraux  des cinéastes sans distinction aucune. Elle devra  travailler  à s’étendre sur tout le territoire national. Elle devra développer des initiatives pour chercher des ressources financières. La nouvelle entité mise en place doit  continuer à asseoir sa crédibilité  en mettant en œuvre une gestion transparente et en ayant  une bonne gouvernance associative.

Du bilan fait des activités du bureau sortant de l’UNCB, il est ressorti que l’Union a participé à plusieurs rencontres, signé des conventions de partenariat avec notamment l’institut français de Ouagadougou. Il a effectué des missions de médiation, des visites sociales. Des formations ont été organisées, de l’avis de M. Sanon, au profit des comédiens. L’Union a aussi œuvré à la réinscription d’un étudiant à l’ISIS en prenant en charge ses frais d’inscription. L’Union a mené une enquête pour recenser tous ses membres. Entre autres problèmes que rencontre le secteur du cinéma, c’est celui du financement, de la cohésion entre les acteurs.

Christine SAWADOGO

ENCADRE

 

Composition du nouveau bureau UNCB

Président : Emmanuel Sanon

Secrétaire Général : Issoufou Tapsoba

Trésorier Général : Mariam Koné

Secrétaire chargé de la communication, de l'organisation et des formations :

Tom Ouédraogo

Secrétaire chargée des relations extérieures : Augusta Palenfo

NB : Le bureau a un mandat de 3 ans renouvelable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *