Home >> Top News >> TOP NEWS

TOP NEWS

* Athanase Nana : le patron de Bimo toujours aux côtés des artistes

Athanase Nana a toujours soutnu les artistesAthanase Nana est l’administrateur général de la structure BIMO qui a plusieurs branches d’activités. Parmi celles-ci, il y a celle de la filière musicale avec BIMO-VISION qui avait été créée à cet effet. Après une expérience qui a permis à plusieurs artistes de se retrouver dans la sphère du show-biz avec des albums et des clips, la structure a pris du recul pour mieux s’organiser dans ce volet assez sensible. Malgré ce recul, cet homme de culture a toujours été aux côtés des artistes tout en les soutenant d’une manière ou d’une autre. A l’occasion de la fête de l’ascension et de la sortie du premier album de Danisko, le 14 mai dernier, Athanase est venu témoigner son soutien à ce jeune talent et signe probablement un retour encore plus intensif dans le milieu.

* Un trophée Marley pour IB Bontoulgou

Ibrahim Bomtoulogou diUne innovation majeure de la deuxième édition des Marley tenue le Samedi 9 mai dernier au Siao est le prix décerné au meilleur mécène. C’est une distinction qui vient à point nommés dans un contexte où, les sponsors et autres partenaires se font rares. Sa passion pour la culture d’une manière générale l’a emmené à soutenir des artistes musiciens et humoristes ainsi que des promoteurs d’évènementiels. Il s’agit d’Ibrahim Bontoulgou dit IB. C’est à lui qu’est revenu le Marley du meilleur mécène. Ce prix, il le mérite à sa juste valeur et doit inciter d’autres Burkinabè ou amis du Burkina à faire autant pour l’éclosion de nouveaux talents dans la chanson et dans tous les différents compartiments des arts et du spectacle.

* Le baptême réussi de Danisko

Danisko en prestation live lors de la dédicaceC’est dans la soirée du Jeudi 14 mai dernier au maquis Le Pentagone sis à Ouidi qu’a eu lieu la cérémonie de dédicace du premier album de Danisko. Baptisée « Wend-nanda », l’œuvre comporte huit titres.

Partagé entre une gestion du quotidien difficile, le désir de perfection dans son métier de mécanicien et sa passion pour la musique, Danisko passera une décennie pour la finalisation de ses compositions. Après la réalisation d’un maxi en 2010, il se retrouve en studio deux ans plus tard sous la direction artistique de Nadié de l’orchestre de l’ONEA. Ce premier opus aux colorations mixtes riches des rythmes traditionnels et modernes entraîne le mélomane au cœur du warba, du wiiré, du reggae et des tendances urbaines. Sous la houlette de Bosco dit l’Ancêtre du show-biz, Danisko entame une carrière où il compte jouer les premiers rôles. A découvrir des titres comme « visiteurs nocturnes », « bang ouf bêê » ou « poug nèèré ».

Aboubakar Kéré KERSON

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *