Home >> A la Une >> SOLUTIONS A NOS PROBLEMES : Mon époux trouve que ce n’est pas de notre âge  
ph-dr

SOLUTIONS A NOS PROBLEMES : Mon époux trouve que ce n’est pas de notre âge  

 

"C’est bon de pouvoir respirer un peu dans le couple, quand les enfants sont devenus adultes. Cela permet de mieux penser à soi, de réaliser ce à quoi on tient vraiment. J’ai plus de 30 ans de mariage, mère de 3 enfants dont le dernier a 22 ans. Nos enfants sont entrés dans la vie active. Quand ils étaient petits, ils nous coûtaient très cher ! Les enfants étaient partis de la maison  pour  des études ; les deux premiers  travaillent maintenant et  le dernier est toujours en études à l’étranger. J’aimerais bien en profiter car avant, il faillait s’occuper des enfants, allaiter, laver, donner à manger, préparer leur dodo, les surveiller, les nourrir, les soigner, s’occuper d’eux financièrement, payer les études, etc. Quand nos enfants étaient  encore à la maison, je travaillais comme mon époux et je participais activement aux charges financières de la maison. Je m’abstenais de m’acheter des habits  chics et chers. Souvent même on ne mangeait pas de la nourriture riche, juste pour se remplir la panse, car on visait un objectif pour nos enfants ; je sais que mon époux également faisait pareil, car nos objectifs étaient la réussite de nos enfants ; par conséquent mon époux et moi nous nous sommes sacrifiés pour cela. Dieu merci, aujourd’hui nous avons réussi ce pari. J’aimerais que mon époux me fasse sortir, voyager, réaliser mes rêves, mais il refuse, il me fait comprendre que ce n’est plus de notre âge, il préfère sortir seul, cela m’énerve et me rend aigrie, je ne sais pas comment faire pour changer la donne ?"

Une femme remontée

"Je suis convaincu que c’est devenu un ouf de soulagement pour vous, quand les enfants grandissent ; il n’y a rien de tel que d’être contents et fiers d’eux, surtout que les vôtres ont réussi socialement ! Aujourd’hui, vous pouvez, par exemple,  vous permettre d’acheter un nouveau lit, matelas, changer de meubles, de téléviseur, vous habiller chic et manger riche, comme dirait l’autre ; la galère est derrière vous. Votre époux et vous, vous devez donnez un nouveau look à votre vie ! Vous pouvez même transformer une des chambres des enfants en chambre d’amis, ou si vous voulez, en chambre des étrangers ! Je vous suggère de voyager, connaître d’autres pays, même si votre époux ne veut pas ; vous pouvez vous offrir ce plaisir, néanmoins, je suggère d’avoir son accord pour les voyages, autres distractions comme militer dans des associations féminines et religieuses. C’est vrai que lorsque les enfants sont grands, il faut réapprendre à vivre à deux, s’adapter à une nouvelle vie, accepter que vos emplois du temps ne tournent plus autour des enfants ! Au début, vous allez avoir du mal à accepter d’avoir des activités sans eux, mais vous pouvez convaincre votre époux de faire un camping avec vous, partir dans une province pour un week-end, rester à l’hôtel, ou vous partez avec votre époux hors de la ville pour passer la journée ou la nuit. Vous pouvez même aller dans un pays voisin pour changer d’air et voir une autre culture et découvrir d’autres mets délicieux.  Il faut que votre époux admette qu’il a une autre vie sans les enfants. Reprenez vos anciennes habitudes comme quand vous étiez jeunes, sortir le soir pour allez au restaurant ou prendre un pot à deux, cela vous fera sans doute du bien, ainsi qu’à votre époux. Profitez à fond de votre nouvelle vie ! Utilisez vos atouts de femme pour séduire à nouveau votre époux !

Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2016 ! Tous mes vœux de santé, de bonheur et d’amour pour vous !"

 NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (es) de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis aux 1200 logements à Ouagadougou, ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

evanikiema@yahoo.fr

 

Tél.: (226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

Bas du formulaireBURKINA FASO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *