Home >> A la Une >> SOLUTIONS A NOS PROBLEMES   « Ma belle-sœur me rend la vie insupportable »  
© DR

SOLUTIONS A NOS PROBLEMES   « Ma belle-sœur me rend la vie insupportable »  

 

Je suis une dame mariée, mère de deux garçons. Au début de mon mariage, mon époux m’avait suggéré de faire venir sa petite sœur chez nous pour poursuivre ses études, car leurs parents sont au village et il n’y avait pas de lycée dans la localité. Chose à laquelle je n’ai pas trouvé d’inconvénient. Effectivement, elle a rejoint notre maison et je la considérais comme une petite sœur. Bien qu’elle vive chez moi, elle ne m’aide pas pour les travaux ménagers sous prétexte qu’il lui faut du temps pour étudier. Je n’ai pas insisté là-dessus. Pendant les vacances scolaires, elle préfère rentrer au village pour rendre visite à sa mère. Aujourd’hui, c’est une grande fille, elle fait l’université et me prend pour sa coépouse. Je ne sais pas ce que je lui ai fait, mais elle ne veut pas me voir dans la maison. Elle déteste aussi mes enfants et elle n’a de l’estime que pour son grand frère. De plus, pendant ses séjours au village, elle raconte du n’importe quoi sur moi dont, entre autres, que je la maltraite, que je commande la maison. Ma belle-mère, sans vérifier les dires de sa fille, a pris position et elle me déteste énormément. Le hic est que mon époux est du côté de sa petite sœur et de sa mère et porte souvent la main sur moi quand il nous surprend en train de nous discuter.  Aujourd’hui, j’ai honte d’aller au village de mon mari car cette fille y a sali mon nom. Maintenant, je vois que mes beaux-frères et mes belles-sœurs évitent ma maison. Pourtant Dieu seul sait que je n’ai jamais voulu du mal de cette fille ! Avant qu’elle ne commence ses mensonges, je m’entendais bien avec mon époux et il n’y avait pas de problème particulier dans mon couple. Aujourd’hui, je prie Dieu qu’elle quitte ma maison pour que j’ai la paix. Je me sens étrangère dans ma propre maison et c’est elle qui y règne. Je ne sais pas où mettre la tête ; je suis perturbée.

 

Mme E. Zoungrana,  secteur 13, Ouagadougou

 

Vous n’êtes pas seule en Afrique à vivre ces genres de problèmes avec votre belle-famille. Ne vous laissez pas abattre par ces manigances. il faut que vous arriviez à surmonter ces problèmes pour mieux  vous occuper de votre foyer et bien éduquer vos enfants. Ne répondez pas à ses provocations ! L’ingratitude a toujours été le fort de pareils enfants. Ne vous acharnez pas sur cette fille envieuse qui n’est autre que votre belle-sœur ! Je vous suggère de prier pour qu’elle ait un mari d’ici-là et qu’elle quitte votre maison. Ne vous avisez surtout pas à la chasser ouvertement, sous peine d’attirer le courroux de votre mari et de sa mère sur vous. L’attitude de son grand frère est un peu bizarre. C’est vrai qu’il doit être du côté de sa famille mais il doit faire la part des choses, c'est-à-dire écouter, observer avant de juger. A bien des égards, c’est lui-même qui donne la force à cette fille à ne pas avoir du respect pour vous. Comprenez-vous maintenant pourquoi il y a des femmes qui refusent d’héberger les membres de la famille de leur époux ? C’est pour éviter ce genre de problèmes. Vous n’allez pas abandonner votre foyer parce que votre belle-sœur  vous fait des misères ! Ça  sera sa fête, car elle trouve que vous ne méritez pas son grand frère et elle fait tout pour que vous partiez. Mais attention, ne tombez pas dans son piège ! Ne discutez plus avec elle ! Parlez avec elle juste pour le nécessaire. Ne vous disputez plus au point que les voisins viennent vous regarder ! Ce n’est pas du tout bien. Respectez toujours votre belle-mère. Continuez à lui faire des cadeaux de temps en temps. Prenez-la comme votre mère et vous verrez qu’à la longue elle comprendra que sa fille avait menti sur vous. Il y a un proverbe qui dit : « Un jour de vérité rattrape 10 ans de mensonge ». Je  sais  qu’avec le temps, si vous posez toujours de bons actes, votre époux comprendra que c’est sa sœur qui était la base de vos malheurs. Je vous souhaite un bon week-end et vous demande d’avoir du courage et vous verrez que tout rentrera dans l’ordre.

NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse sont prié(es) de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis aux 1200 Logements à Ouagadougou ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél. : (+226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

Bas du formulaireBURKINA FASO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *