Home >> Solutions à nos problèmes >> SOLUTIONS A NOS PROBLEMES: « A 36 ans, je suis célibataire et mère de 5 enfants de pères différents »

SOLUTIONS A NOS PROBLEMES: « A 36 ans, je suis célibataire et mère de 5 enfants de pères différents »

Je suis une femme de 36 ans. Je suis toujours célibataire, car je n’ai jamais eu la chance d’être mariée ou fiancée. Je suis mère de 5 enfants de  pères différents. Je suis sûre que de nombreuses personnes diront que je suis une  femme frivole, pas sérieuse. Pourtant, je rêve toujours d’avoir un mari pour fonder un foyer et faire d’autres enfants. Je prie Dieu  de me faire grâce d’avoir un foyer et de faire d’autres enfants, c’est mon vœu le plus cher. J’ai eu un passé dont je ne suis pas fière, il n’y a pas de femme qui aimerait avoir des enfants de pères différents. Ce n’est jamais un honneur, j’ai même très honte, je ne veux rien justifier. Mais il nous arrive dans la vie des choses qui font qu’on se retrouve parfois dans des situations déshonorantes. Mon premier enfant, je l’ai eu à 19 ans avec mon premier amour. C’est lui qui m’a déviergée, et mes parents, fervents croyants, ont refusé que j’avorte. Au départ, je leur en voulais, mais en prenant de l’âge, j’ai fini par accepter ce sort. Le père de mon premier enfant avait 20 ans, lui aussi étant enfant ne pouvait pas me marier en son temps, mais  mon enfant fait toute ma joie aujourd’hui. C’est un solide garçon qui aura bientôt 17 ans. Après cette mésaventure, j’ai connu un autre homme avec qui j’ai eu un deuxième enfant, car avec le premier gars, c’était fini entre nous. Malheureusement, il s’est marié avec une autre fille en me laissant tomber. Cela m’a enlevé l’envie de sortir encore avec un homme. Je me suis dit à un moment que je n’étais pas faite pour le mariage, que je n’étais pas faite pour vivre avec un homme  ou encore que je devais me faire une raison et ne plus avoir un homme dans ma vie. Alors, j’ai fait le  vide autour de moi. Entre-temps, j’ai rencontré un autre homme et au bout de quelques mois, je me suis retrouvée une fois de plus enceinte. Il m’avait promis le mariage, mais après mon accouchement, il a reconnu l’enfant et m’a laissé tomber une fois de plus.  A chaque fois que je décidais de rester seule sans un homme dans ma vie,  les hommes me faisaient la cour.  Aujourd’hui, je me retrouve avec 5 enfants de pères différents. Etant fidèle croyante, une chrétienne, j’ai voulu garder mes grossesses et accoucher, sinon, je pouvais bien pratiquer l’avortement. Jusqu’à présent, les hommes me font la cour, mais quand je pense au fait que j’ai 5 enfants de pères différents, je me demande si un homme va m’épouser encore. Pourtant, j’y tiens toujours, je rêve toujours de porter une longue robe blanche, puis d’entrer à l’église pour me marier.  Quand un homme m’approche, j’ai même honte de lui dire que j’ai des enfants de pères différents. Mes enfants vivent avec moi en grande famille et mon père et ma mère m’aident dans leur éducation.  J’ai supporté le regard et les critiques des gens de mon quartier. Aujourd’hui, je suis à la recherche d’un homme pour me marier. Ai-je toujours la chance ? J’attends vos précieux conseils.

 

Une fidèle lectrice

 

Avant tout propos, les enfants sont un don de Dieu, il y a des femmes sur cette terre qui sont prêtes à donner toutes leurs richesses pour avoir au moins un enfant. Ne regrettez jamais d’avoir accouché  vos enfants et n’ayez pas honte de votre passé. J’ai compris que vous étiez toujours enfant quand vous avez commencé à faire des enfants, vous avez été une victime  et femme naïve, et les hommes ont profité pour abuser de vous. Vous êtes toujours jeune, car il y a des filles de 36 ans qui sont toujours célibataires et sans enfant. Rendez grâce à Dieu, car vous avez des parents formidables. Ailleurs, ou vous aurait chassée dès la première grossesse. Occupez-vous très bien de vos enfants, prenez  soin d’eux, prenez leur  éducation comme une première préoccupation. Ne faites pas du mariage une obsession, s’il arrive, tant mieux, mais s’il n’arrive pas, ce n’est pas grave. Je suis d’accord que vous n’ayez  pas avorté, mais si vous ne pouvez pas vous retenir sexuellement, vous pouvez exiger le port de préservatifs à vos partenaires ou aller en consultation chez les sages femmes ou gynécologues pour que l’on vous prescrive des  moyens contraceptifs pour ne plus tomber enceinte sans être mariée. Ou bien faire un enfant quand vous le désirez. Avoir eu une ou deux  grossesses involontaires peut se comprendre, mais avoir jusqu’à 5 enfants de pères différents sans mariage, les gens ne peuvent pas vous comprendre. Cela est indéfendable. Pensez-vous que les femmes qui n’accouchent pas  toutes les années n’ont pas de relations sexuelles avec des hommes ? Ce n’est pas le cas, c’est plutôt parce qu’elles prennent leurs précautions et accouchent quand elles le désirent. En vous lisant, j’ai eu l’impression que toutes les 5 grossesses vous ont surprise. Soyez vigilante maintenant, car vous n’avez pas encore atteint l’âge de la ménopause et ne faites plus d’enfant sans être mariée.   Les grossesses constituent même un moindre mal, pensez plutôt aux maladies sexuellement transmissibles et au VIH/SIDA que vos partenaires sexuels pourraient vous contaminer. La vie est un choix et personne n’a le droit de vous juger. Ce qui est sûr, ce sont vos enfants qui vont vous consoler pendant vos vieux jours en s’occupant de vous. Donc, pas de regret pour avoir accouché.  Souvent, les filles mères ont du mal à trouver un mari, mais le mariage est une question de chance. Comme vous tenez tant à vous marier, c’est toujours possible, car il n’y a pas d’âge pour se marier. Mettez ce projet en prière et Dieu exaucera vos vœux. Parmi les pères de vos enfants, un d’entre eux peut  toujours vous marier, on n’en sait jamais. La séparation et le divorce ne sont pas des tragédies, la  tragédie, c’est plutôt de mourir à petit feu dans un couple malheureux et sans amour. N’enviez point les femmes mariées, prenez la vie avec philosophie,  prenez-la du bon côté et dites-vous que tout ce que Dieu fait, est bien. Vous pouvez toujours avoir un homme divorcé ou un homme veuf avec qui vous marier, mais un homme célibataire sans enfant, ça serait un peu difficile même si cela n’est pas impossible. Tant que l’on vit, il y a toujours de l’espoir. Alors, ne vous découragez pas, car tout est encore possible. Je vous souhaite bonne chance dans votre projet de mariage et que vous vous mariez d’ici là avec l’homme que vous aurez  choisi et aimez réellement. Excellent week-end à vous.

 

 

NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e)s de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1200 Logements de Ouagadougou ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél: (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *