Home >> A la Une >> « JE SLAM POUR LA PATRIE » : L’acte 2 lancé

« JE SLAM POUR LA PATRIE » : L’acte 2 lancé

La compétition « Je slam pour la patrie » 2014 a été lancé le 6 septembre 2014, à Ouagadougou, au palais de la culture Jean pierre Gingané. Cette cérémonie d’ouverture a été marquée par la première phase éliminatoire du concours où les candidats ont slamé sur l’importance du don de sang. Sur les 35 candidats qui se sont présentés lors de cette première phase, 25 ont été retenus pour les ¼ de final.

C’est parti pour la 2e édition de la compétition « je slam pour la patrie » ! Cette édition a été lancée le 6 septembre dernier, au palais de la culture Jean Pierre Guingané. La compétition qui se veut être une tribune des jeunes pour la sensibilisation et la prise de conscience sur le patriotisme et le civisme a connu, pour cette première phase, la participation de 35 candidats. Ces 35 candidats ont abordé la thématique portant sur l’importance du don de sang à travers des rimes et des strophes. Toute chose qui, en plus d’émouvoir le public, aura permis d’éveiller les consciences sur cet acte noble qui sauve des vies. Les candidats ont donc su joindre l’utile à l’agréable en sensibilisant à travers le slam. A l’issue de cette 1re phase, 25 candidats ont été retenus pour la suite de la compétition qui réserve beaucoup de surprises aux amoureux du slam. Avec une moyenne de 15,66, c’est Donkoré Simon Narcisse Gnaouana qui a le plus séduit et le jury et le public pour sa belle prestation et son slam. Ce dernier a dit être content de sa performance et compte redoubler d’efforts pour les manches à venir afin de remporter le trophée final. « Je slam pour la patrie » 2014, est une compétition organisée par le Service national pour le développement (SND) en collaboration avec la Radiotélévision du Burkina (RTB).

A.S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *