Home >> A la Une >> SANTE Près de 20% des adolescents dans le monde souffrent de troubles mentaux

SANTE Près de 20% des adolescents dans le monde souffrent de troubles mentaux

Dans un article écrit par OnuInfo, les taux alarmants d’automutilation, de suicide et d’anxiété parmi les enfants et les jeunes du monde entier ont poussé l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et des experts à joindre leurs efforts pour s’attaquer à cette menace croissante.

« Trop d’enfants et de jeunes, riches et pauvres, aux quatre coins du monde, souffrent de problèmes de santé mentale », a dénoncé la Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Henrietta Fore, dans un communiqué, tout en ajoutant que « Cette crise imminente n’a ni limites, ni frontières ».

Selon l’UNICEF, la moitié des troubles mentaux commencent avant l’âge de 14 ans. Il faut ainsi se doter de stratégies urgentes et innovantes pour les prévenir, les détecter et, si nécessaire, les traiter à un âge précoce.

Selon les dernières données :

Près de 20% des adolescents dans le monde souffrent de troubles mentaux.

Le suicide est la deuxième cause de décès chez les 15-19 ans dans le monde.

Environ 15% des adolescents des pays à revenu faible ou intermédiaire ont envisagé de se suicider.

Les deux agences onusiennes soulignent également que le coût des troubles mentaux n’est pas seulement personnel, il est aussi sociétal et économique. Pourtant, la santé mentale des enfants et des adolescents est souvent négligée dans les programmes de santé mondiaux et nationaux.

« Trop peu d’enfants ont accès à des programmes qui leur apprennent à gérer des émotions difficiles. Très peu d’enfants atteints de troubles mentaux ont accès aux services dont ils ont besoin », a pour sa part affirmé le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a décrété : « Cela doit changer ».

Afin de placer les troubles mentaux de l’enfant et de l’adolescent au premier rang des priorités mondiales en matière de santé, l’UNICEF et l’OMS ont organisé une conférence conjointe à Florence, en Italie, du 7 au 9 novembre 2019.

La conférence fait partie de Leading Minds, la série de conférences mondiales annuelles de l’UNICEF, pour mettre en lumière les principaux problèmes qui touchent les enfants et les jeunes au XXIe  siècle.

La conférence devrait déboucher sur des recommandations par des universitaires, des scientifiques, des gouvernements, des philanthropes, des entreprises, la société civile et les jeunes eux-mêmes.

 

Source : le Net (Afrikmag)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.