Home >> Top News >> SANTE: La vitamine D pourrait aider à abaisser le risque de diabète sucré

SANTE: La vitamine D pourrait aider à abaisser le risque de diabète sucré

Des chercheurs brésiliens ont montré qu'en augmentant les apports en vitamine D grâce notamment à la prise de compléments alimentaires, on pourrait ainsi abaisser la glycémie et le risque de développer un diabète de type 2.

 

Des chercheurs brésiliens ont trouvé un lien entre la prise de compléments alimentaires de vitamine D et un risque abaissé de diabète de type 2.

Cette étude, menée par des chercheurs de l'Université de Sao Paulo, a suivi 680 femmes âgées de 35 à 74 ans. Les participantes avaient fourni des échantillons sanguins en vue d'être testés pour évaluer leur taux de 25-hydroxyvitamine D (25[OH]D), et ainsi évaluer leur taux de vitamine D.

Les chercheurs ont aussi analysé les mêmes prises de sang pour déterminer la glycémie des sujets, et ils leur ont aussi demandé si elles prenaient des compléments de vitamine D.

Leurs résultats, parus dans la revue de la North American Menopause Society (NAMS), ont montré que des taux plus faibles de 25(OH)D semblaient être associés à une glycémie plus élevée.

D'autre part, les compléments de vitamine D et une exposition régulière au soleil, qui augmente les niveaux de vitamine D, étaient associés à des taux abaissés de glucose dans le sang.

Leurs conclusions laissent penser que la prise de vitamine D pourrait aider à réduire le risque de diabète en offrant un meilleur contrôle glycémique, probablement du fait d'une plus grande sensibilité à l'insuline et en améliorant les fonctions cellulaires du pancréas, selon les chercheurs.

Ils ont par ailleurs noté que des études récentes avaient montré un lien entre la vitamine D et le contrôle glycémique.

"Bien qu'un lien causal n'ait pas été prouvé, de faibles taux de vitamine D pourraient jouer un rôle important dans le diabète de type 2", a précisé  Dr. Joann Pinkerton, directeur de la NAMS. Et d'ajouter que "les compléments de vitamine D pourraient aider à améliorer le contrôle de la glycémie, mais des études plus interventionnelles sont encore nécessaires."

 

Ecrit par AFP/Relaxnews

Agence de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.