Home >> A la Une >> SANTE: La consommation de la patate réduit les risques de cancers du sein et du rein

SANTE: La consommation de la patate réduit les risques de cancers du sein et du rein

La patate a été ramenée en Europe par Christophe Colomb. Elle était déjà cultivée en Amérique tropicale et en Polynésie. Sa présence au Pérou, selon les études archéologiques, remonte  à 8 000 ans avant notre ère. Elle était également cultivée en Inde avant le 16e siècle. C’est en 1750 qu’elle va commencer à être cultivée en France. Le nom patate vient de l’espagnol « batata », lui-même emprunté au langage du peuple amérindien Arawak. En Amérique centrale et aux Philippines, la patate douce est appelée « camote ». En Polynésie, son petit nom est « kumara ».

 

La patate est une bonne source de vitamines A et B6, de cuivre et de manganèse. La consommation des aliments riches en vitamine A permet de prévenir le risque de cataracte, de certains cancers comme celui de l’œsophage et du sein. Une carence en vitamine B6 peut entraîner des troubles nerveux et psychiques ainsi qu’une perte d’appétit. Le cuivre stimule puissamment les défenses naturelles des personnes immunodéprimées, les aidant à combattre les microbes et les virus. Sa propriété antibactérienne est précieuse en cas d’épidémie de grippe, par exemple.

Le manganèse est un nutriment essentiel à la formation des os. La consommation de la patate douce est bonne pour la mémoire.

Selon une étude épidémiologique, les hommes qui ont une alimentation typiquement « sud-américaine », c’est-à-dire composée de patates douces, de haricots secs, d’okras (ou gombos) et de riz, risqueraient moins d’être atteints du cancer de la prostate.

Également, une étude faite en Inde a montré que la consommation de patate réduisait le risque de cancer de la vésicule biliaire.

Les bienfaits de la patate ont été observés au Japon. Des chercheurs ont constaté une diminution significative du risque de cancer du sein chez les femmes pré ménopausées qui prenaient de la patate douce. La consommation de patate réduit également le risque de cancer de rein et la consommation des feuilles de patates douces protège l’organisme contre le cancer du poumon et les maladies cardiovasculaires.

Consommez la patate et ses feuilles est source de santé!

 

Source : le Net (Afrikmag)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *