Home >> Star Actu >> PETIT PAYS

PETIT PAYS

Surnommé The King of Makossa Love, Rabba Rabbi, Avocat défenseur des femmes, Turbo d'Afrique, Oméga, Adonaï, L'incontournable, Le neveu de Jésus, Effatta, Edimolo, Tenant du titre depuis 87, Le formateur des jeunes, Turbo Robocop, Adolphe Claude Alexandre Moundi alias Petit Pays, est né le 5 juin   1967 à Douala, la capitale économique du Cameroun. Il est chanteur, auteur-compositeur et très populaire au Cameroun. Il chante le zouk et le makossa en français, en douala et en pidgin. Petit était son surnom quand il était enfant et Pays est la traduction littérale de son nom de famille Moundi. Petit Pays commence sa carrière professionnelle à la fin des années 1980, quand il s'associe avec le producteur Eyabé Kwedi. Il écrit des centaines de chansons, dont certaines sont devenues populaires au Cameroun et en Afrique de l'Ouest. Il sort plusieurs albums avec son groupe appelé Les sans visas qu'il considère comme une académie de découverte de jeunes talents : Samy Diko, Xavier Lagaf et Njohreur en sont issus. Cet artiste au grand génie, et certainement le plus prolifique de sa génération, possède à lui seul plus de 4 disques d'or et plusieurs reconnaissances à l'échelle internationale. Il fut aussi disque d'or dans plusieurs pays africains comme la Côte d'Ivoire, le Burkina et bien d'autres. Petit Pays est l'un des rares artistes en Afrique à avoir produit assez de tubes, et autant d'albums n°1 aux hit-parades africains pendant des mois. Très populaire, il remplit des stades au Cameroun et en Afrique de l'Ouest. Etant un phénomène, il effectue ses entrées sur scène en cercueil, à cheval, habillé en femme, etc. Vedette dès la fin des années 1980 et icône camerounaise depuis 1995, il détient à ce jour le record de ventes au Cameroun pour son album Class F/M dont cinquante mille exemplaires furent vendus le jour de sa sortie, du jamais vu au Cameroun. Petit Pays reste l'une des figures majeures de la musique camerounaise et même africaine des trente dernières années et ce, malgré les nombreuses controverses. Il est aussi l'un des artistes les plus récompensés de l'histoire de la musique camerounaise. Le 20 mai 2005, il est décoré chevalier de l'Ordre de la Valeur. En 2009, il tente une aventure dans le football, en prenant les rênes du club de football Caïman Club de Douala de 2009 à décembre 2010, club qu'il a réussi à faire remonter en première division en une saison. Contrairement à certaines stars de la chanson africaine, Petit Pays a décidé de vivre dans son pays natal. Il réside à Douala, au quartier Maképé dont la rue porte d’ailleurs son nom. A ce jour, il est considéré comme étant l'artiste le plus populaire au Cameroun.

Discographie

1987 : Ça fait mal

1988 : Ancien parigo

1990 : Trouver la vie

1991 : Les manières de la vie (Local cassette)

1992 : Les morts ne sont pas morts

1993 : Avant-goût

1994 : Andy - Best of

1994 : Nioxxer (Local cassette)

1995 : Korta - les dignitaires avec Les sans visas

1995 : Le meilleur des meilleurs

1996 : Class F

1997 : Le CV de Petit Pays

1997 : Surprise

1997 : Evangile I & II avec Les sans visas

1998 : Combat avec les enfants de Petit-Pays (Pakito & Samantha Fox)

1998 : Le son d'amour

1999 : Esuwa avec Les sans visas

1999 : Coup d'état

2000 : Bisou sur la tomate avec les enfants de Petit-Pays (Xavier Lagaf & Feelingué Hiroshima)

2001 : Y a pas match avec Les sans visas

2002 : Maestro

2002 : L'amour dans l'avion

2003 : Ennemi public avec Les sans visas

2003 : Dieu le père "Kuna-Kuna"

2004 : Embouteillage avec Les sans visas

2005 : La Monako

2006 : Ekamofok

2007 : Frotambo

2009 : Fiko Fiko

2011 : God go pay

2011 : Gagnez gagnez

2013 : Papa est sorti

2015 : Classe supérieure

2016 : Peur dans la cité

Maxi-singles

2001 : Sommet France- Afrique (Oméga Production)

2007 : Ça se passe ici (Oméga Production)

2008 : Synergie (Oméga Production)

2009 : Caïman (Oméga Production)

2015 : Il faut pardonner (Oméga Production)

 

Evariste Télesphore NIKIEMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *