Accueil Ma préférence à moi Nama Jacky, artiste- chanteur Burkinabè : « J’aurais voulu être médecin »

Nama Jacky, artiste- chanteur Burkinabè : « J’aurais voulu être médecin »

by Evasion Magazine

Nama Jacky est né à Sapouy, dans la province de Ziro, entouré de musiciens  chanteurs et

instrumentistes. Son grand-père est un grand joueur de tam-tam renommé dans sa région natale et sa grand-mère, chanteuse dans les cérémonies traditionnelles, est l’une des voix harmonieuses de la chorale de l’église Catholique de Sapouy.  Son père, bien que fonctionnaire de police, était plus connu pour ses talents artistiques de guitariste, chanteur, interprète, mais n’a pas voulu faire carrière dans la musique. La musique coulant dans ses veines, Nama Jacky eut de notes remarquables au cours de ses études secondaires. Et ce n’est  qu’en 1994 qu’il fut rappelé à l’ordre par son père sous les conseils et les encouragements de sa mère ainsi que de sa grand-mère et Nama Jacky s’intéressera à la guitare et au chant.  En 1996, agent communautaire de développement dans son village, l’homme emporta avec lui la guitare de son père et  doit maintenant décider seul de son sort artistique. C’est ainsi que deux ans après, il se retrouve à Fada N’Gourma dans une Société cotonnière (SOCOMA) où il fera la connaissance de plusieurs artistes musiciens et comédiens locaux avec lesquels  il évolua  dans des différents spectacles qu’ils organisent et les manifestations où ils sont invités à jouer. Soutenu et encouragé par les médias locaux (Radio Taamba et bien d’autres) et un fils du terroir, Dahani Samuel, Nama Jacky multiplie les spectacles pour s’aguerrir. C’est alors qu’en 2000, il participe à la Semaine nationale de la Culture (SNC) avec Saïdou Nignan, puis seul en vedette de la chanson moderne en 2004. Multipliant les concours musicaux sur le plan national, ses efforts et son talent seront récompensés avec la sortie de son album en février 2008 grâce au concours de l’émission Cocktail  de la Télévision burkinabè et sous les conseils du journaliste culturel avisé, Joseph Mascotte Tapsoba. L’album « Avou Saaba » a eu un franc succès auprès des mélomanes burkinabè et d’ailleurs, ce qui lui a permis d’avoir le trophée du « Kundé » du meilleur espoir de la musique burkinabè dans la même année.

 

1 – Votre Nom à l’état civil ?

Nama Jackie Gérard

 

2 – Votre situation matrimoniale ?

Célibataire père de 3 enfants dont 2 garçons et 1 fille

 

3 – Votre date et lieu de naissance ?

Le 6 août 1975 à Sapouy (Burkina Faso)

 

4 – Votre chanteur ou groupe préféré ?

Bil Aka Kora (Burkina Faso)

 

5 – Votre acteur ou actrice préféré ?

Philomène Nanéma  (Burkina Faso)

 

6 – Votre dernier concert ?

Celui de décembre 2020 à Ouagadougou

 

7 – Votre plat préféré ?

Le «  » accompagné  d’une sauce oseille

 

8 – Etes-vous collectionneur ?

Oui,   les  cassettes et CD de musique

 

9 – Avec quelle personne célèbre aimeriez-vous discuter un quart d’heure ?

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré

 

 

10 – Que faites-vous comme travail en dehors de la musique ?

Je suis agent de la SOCOMA (Société cotonnière du Gourma)

 

11 – Votre personnage politique préféré ?

La député burkinabè Reine Sakandé

 

12 – Votre sport préféré ?

La marche

 

13 – Votre sportif préféré ?

Le footballeur burkinabè Bertrand Traoré

 

14 – Etes-vous heureux ?

Oui, je suis très heureux

 

15 – Faites-vous de la politique ?

Non, pas pour le moment

 

16 – A quel âge avez-vous pris l’avion pour la première fois ?

Je n’ai pas encore voyagé en avion

 

17 –  Quelle est la partie de votre corps que vous préférez ?

Mon visage

 

18 – Votre idée du bonheur ?

C’est  voir mon entourage heureux et ne pas décevoir quelqu’un

 

19 – Votre idée du malheur ?

La tristesse des autres

 

20 – Votre plus grand souvenir ?

La sortie de mon premier album en 2008 « Avou Saaba » 

 

21 – Votre pire souvenir ?

Le décès de ma mère le 27 mars 2000

 

22 – Le personnage historique auquel vous vous identifiez ?

Nelson Mandela, ancien chef d’Etat d’Afrique du Sud

 

23 – Le trait de votre caractère que vous déplorez particulièrement ?

Je suis un peu nerveux

 

24 – Le trait de caractère que vous déplorez particulièrement chez les autres ?

Les vendeurs d’illutions

 

25 – Votre voyage mémorable ?

En Côte d’Ivoire en 2016

 

26 – Votre plus grand regret ?

Que mes parents ne soient plus de ce monde pour voir  mes exploits dans la musique

 

27 – Quel métier auriez-vous aimé exercer ?

La médecine

 

28 – Votre occupation favorite ?

Ecrire des textes de musique

 

29 – La qualité que vous appréciez le plus chez un être humain ?

Le respect et la gentillesse

 

30 – Fréquentez-vous les boîtes de nuit ?

Oui, mais  rarement

 

31 – Votre idée du mariage ?

C’est la concrétisation de l’amour de deux personnes pour toute la vie

 

32 – La femme  idéale ?

Celle qui respecte son époux et son entourage

 

33 – Etes-vous croyant et pratiquant ?

Oui, je suis croyant et pratiquant, je suis catholique

 

34 – Quelle année vous a  le plus porté chance ?

2008, avec la sortie de mon premier album « Avou Saaba » ;  j’ai été également lauréat du Kundé du meilleur espoir.

 

Propos recueillis par Evariste Télesphore NIKIEMA

evanikiema@yahoo.fr

Tél.: (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.