Home >> Solutions à nos problèmes >> « Mon mari m’a piégée sur facebook »

« Mon mari m’a piégée sur facebook »

Je suis une jeune femme mariée et mère d’un enfant de 2 ans. Bien que je travaille dans un ministère, mon époux s’occupe de moi sur tous les plans, notamment matériel, moral, sentimental et financier. Il est beau et courageux, et c’est le genre de mari dont rêvent toutes les jeunes filles. Tout comme moi, mon mari est un accro des réseaux sociaux. Il y a un mois de cela, il a créé un compte Facebook avec un faux nom et une fausse photo sur son profil. Il m’a envoyé une invitation et j’ai accepté. Et depuis lors, on s’écrivait et causait de tout. Entre-temps, il a commencé à me faire des avances, je lui ai dit que je suis mariée et il m’a dit que ça ne fait rien car lui aussi est marié. Et qu’on peut s’arranger pour se voir en cachette. Une nuit, il m’a demandé des photos nues, il a tellement insisté que je les lui ai envoyées. Lui aussi m’a envoyé ses photos nues, mais en réalité, pour lui, c’était du faux, des photos d’un autre homme. Une nuit, il m’a demandé de le rejoindre dans un hôtel et il m’a donné le numéro de la chambre concernée dudit hôtel. Il m’a précisé de me préparer car on va faire l’amour, et j’ai accepté. Quand je suis arrivée à l’hôtel, à la réception, on m’a dit que l’on m’attend dans la chambre x. Quand j’ai monté l’escalier, frappé à la porte et je suis rentrée dans la chambre, j’ai été surprise d’y voir mon mari. J’ai eu très honte, il m’a bien insultée et m’a fait savoir que c’est lui en réalité qui était derrière le profil. Je lui ai demandé pardon et de ne pas dire à quelqu’un. Actuellement, j’ai rejoint mes parents à la maison avec mon enfant. Mes parents veulent convoquer mon mari pour savoir les causes de notre dispute. Alors, je l’ai appelé au téléphone pour le supplier de ne pas me mettre la honte et de trouver autre chose pour raconter à mes parents mais de ne pas dire ce qui s’est réellement passé. Actuellement, je ne dors pas, j’ai très honte, je regrette et ne sais pas où me mettre. Aidez-moi.

 

Une fidèle lectrice

 

Vous vous êtes jetée dans la gueule du loup. Trop de liberté amène des histoires. Si quelqu’un vous disait, qu’étant une femme mariée, de ne pas ouvrir un compte Facebook, vous lui auriez dit que vous êtes libre de le faire, voilà les problèmes que Facebook vous créent. La grande erreur que vous avez commise, a été d’envoyer vos photos nues à un inconnu sur internet. En plus, il vous dit de venir à l’hôtel tout en précisant que vous y allez faire l’amour, et vous  acceptez ? Vous êtes une proie facile.  L’intention vaut bien l’acte. Comment allez-vous pouvoir maintenant expliquer à votre époux que vous êtes une femme fidèle et sérieuse, car il a déjà une idée arrêtée sur vous ? Votre époux ne vous a pas piégée, il a tout juste vérifié votre degré de fidélité et a constaté qu’il s’est lourdement trompé sur votre personne. Facebook a ses avantages et ses inconvénients, il faut savoir utiliser à bon escient les réseaux sociaux. Il ne faut jamais envoyer des photos nues à un inconnu sur des sites de rencontres. Vous avez raison de demander à votre mari de ne pas révéler les faits à une tierce personne, même aux membres de votre famille, car ceux-ci ne vous honorent pas du tout. Comme on le dit souvent, à quelque chose, malheur est bon. Peut-être qu’avec cet incident avec votre époux, cela vous servira de leçon et que vous n’allez plus jamais oser envoyer des photos osées sur internet et causer d’intimité avec un inconnu. Il faut savoir se relever quand on tombe, cela vous grandira et vous saurez bien vous conduire désormais et même conseiller d’autres femmes. Tous les amis que vous rencontrez sur Facebook, ne sont pas des saints. Votre mari vous connaît très bien et sait que s’il vous invitait à l’hôtel, vous vous y rendrez.

 

NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e)s de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1200 Logements de Ouagadougou, ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél: (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *