« Mon époux refuse de venir me chercher chez mes parents » - Evasion
Home >> Solutions à nos problèmes >> « Mon époux refuse de venir me chercher chez mes parents »

« Mon époux refuse de venir me chercher chez mes parents »

Je me suis mariée avec un homme il y a de cela 5 ans, nous avons 2 enfants ensemble. Plusieurs fois j’ai regagné le domicile de mes parents suite à des disputes avec mon mari.  A chaque fois que je partais, quelques jours après, il venait me demander pardon et je regagnais mon foyer.  Il y a quelques mois de cela, je suis revenue chez mes parents parce que nous nous sommes disputés comme d’habitude, mais depuis lors, il n’est pas venu me demander pardon, encore moins me ramener chez lui. Il s’occupe bien de nos enfants sur tous les plans, quand je lui envoie un message téléphonique, il répond, mais je n’y vois  pas de mots doux à mon égard. Quand il y a un évènement dans ma famille, il y  assiste. Je voudrais lui dire de venir me chercher et par ricochet lui demander pardon, mais je n’arrive pas à le faire, j’aurai voulu que l’initiative vienne de lui. Maintenant, je ne me sens plus bien chez mes parents à cause des regards du voisinage et des écarts de langage de certaines personnes envers mes frères et belles-sœurs. Je souhaite rejoindre mon foyer, mais je ne veux pas repartir de moi-même. Normalement, c’est mon époux qui doit venir me chercher. Comment  faire pour qu’il revienne me chercher pour me ramener dans mon foyer ? J’ai  besoin de lui souvent, je regrette d’être partie. Quelle méthode adopter ?

 

Mme Y. Ilboudo, secteur 43 Ouagadougou

 

Ce que vous faites actuellement, s’appelle de l’orgueil. Ce n’est pas bien que pour des  petites histoires avec votre époux, vous ramassiez vos affaires pour repartir chez vos parents à chaque fois. C’est parce que votre mari venait vous demander pardon  que vous avez adopté ce mauvais comportement. Une femme mariée ne doit pas quitter son foyer à chaque petite histoire avec son époux. Je me dis que vous n’avez rien compris du mariage. Votre époux veut vous faire comprendre qu’il peut bien vivre  chez lui sans vous. Sans connaître les raisons de vos histoires, je donne raison à votre époux. Normalement, une fois mariée, la maison de votre époux devient la vôtre aussi. Donc, même si vous faites des histoires, vous devez y rester, surtout que votre époux ne vous a pas renvoyée. Vous avez la chance que vos parents sont à Ouagadougou, si  vous étiez une étrangère ou que vos parents étaient dans une province éloignée de la capitale, est-ce que vous pourriez rentrer chez vous après chaque dispute ? Réfléchissez bien et ne vous comportez pas comme les enfants gâtés. Maintenant qu’il refuse de venir vous chercher chez vos parents, il vous appartient, sur votre propre initiative, de regagner votre foyer. Vous avez mal fait vos calculs cette fois-ci et votre mari vous a bien étudiée, vous êtes donc prise  dans votre propre piège. Laissez tomber votre orgueil et rejoignez vite votre foyer avant que votre époux ne prenne une autre femme, car la nature a horreur du vide. Connaissez-vous le nombre de femmes qui aimeraient être à votre place, c’est-à-dire être une femme mariée ? Vous avez des caprices et cela peut nuire à votre mariage. Je ne sais pas pourquoi vos parents aussi acceptent de vous accueillir chaque fois dans le domicile familial sans savoir pourquoi vous êtes revenue et sans écouter la version de votre époux. Votre mari veut vous donner une belle leçon. Je suis sûr que si vous regagnez votre foyer maintenant, demain, s’il y a des histoires entre vous, vous allez réfléchir plusieurs fois avant de partir. Je comprends que les femmes aient souvent besoin de flatteries après les disputes pour se sentir aimées et désirées, mais pour votre cas, vous avez dépassé les bornes. Ne vous en faites pas, votre époux vous aime toujours, appelez-le au téléphone et dites-lui gentiment que vous revenez chez vous tel jour et vous verrez qu’il n’y trouvera pas d’inconvénients. Laissez tomber votre orgueil  si vous ne voulez pas perdre votre foyer. A la place de votre époux, j’allais agir de la même façon. A bon entendeur, salut. Bon week-end. Bonne chance pour regagner votre foyer et ne perdez plus de temps pour cela.

 

NB : Nous vous rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e)s  de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/ elles le souhaitent. Ces derniers peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1 200 Logements de Ouagadougou ou auprès de nos représentations dans les différentes provinces.

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél: (00226) 78 00 23 73

01 BP : 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *