Home >> Solutions à nos problèmes >> « Maintenant qu’elle est devenue veuve, elle revient vers moi »

« Maintenant qu’elle est devenue veuve, elle revient vers moi »

J’ai  connu une fille que j’aimais beaucoup, nous étions même fiancés mais elle m’a laissé tomber pour un homme plus riche qu’elle a épousé. Elle a d’ailleurs fait un mariage pompeux dont les gens parlent toujours. Malheureusement, quelques mois après son mariage, son époux est décédé dans un accident de la circulation. Ma  famille était partie auparavant demander sa main. Je suis allé chez elle la saluer et l’encourager. On a profité à l’occasion échanger de nouveau les numéros de téléphone et de temps en temps, on s’appelait ou s’envoyait des messages. Une fois, je l’ai invitée à prendre un pot, et après on s’est revu plusieurs fois. C’est ainsi que j’ai compris qu’elle ressent toujours de l’amour pour moi et qu’elle veut que l’on reprenne notre relation. Moi, je suis toujours célibataire. Elle  ne me demande pas de l’argent, car son époux est mort en lui laissant une fortune : elle a par exemple une belle voiture plus chère que la mienne. Quand elle m’avait abandonné pour son défunt mari, j’ai eu mal et je suis même tombé malade, j’ai failli me suicider tellement je l’aimais. Aujourd’hui, je crois que je l’aime toujours et mon cœur me dit de reprendre avec elle et de l’épouser, mais j’ai peur que ma famille et mes amis la rejettent. Je suis sûr qu’ils ne vont plus l’accepter comme avant. Actuellement, nous nous voyons en cachette, je ne sais pas comment dire à ma famille que j’aime toujours cette femme et que je veux l’épouser. J’ai essayé à plusieurs reprises de l’oublier et d’aller avec d’autres filles, mais je n’y arrive pas, c’est elle qui occupe mon cœur et je pense que nous sommes faits l’un pour l’autre. Je savais qu’elle n’aimait  pas son mari  comme moi, mais Dieu a fait son jugement en la rendant veuve pour que nous puisions nous marier. Je ne sais pas ce que cette femme a de plus que les autres, mais je ne peux pas m’empêcher de l’aimer, je n’ai jamais aimé de la sorte une femme, je pense que je l’aime plus que moi- même.

 

Un homme perdu

 

Etes-vous déjà guéri des blessures que cette femme vous avait causées ? Quand  on parle de mariage en Afrique, c’est l’affaire de deux familles. L’amour vous pousse à vouloir l’épouser. Etes-vous prêt à affronter votre famille et vos amis pour cela ? Etes-vous aussi sûr que cette femme ne va pas vous abandonner un jour encore pour un autre homme ? L’erreur que vous avez commise, a été de vous rapprocher encore de cette femme et votre amour a ainsi repris du poil de la bête. Discutez bien avec elle pour comprendre pourquoi elle vous avait abandonné pour aller avec un homme riche. C’est sûr et certain  qu’elle vous dira que ce n’est pas à cause de l’argent qu’elle s’est mariée à ce dernier. Votre famille a vu comment vous avez souffert après la rupture d’avec  cette femme, elle ne va plus l’accepter comme belle-fille. C’est parce qu’elle est devenue veuve qu’elle veut se rabattre sur vous, elle vous prend pour son pneu de secours. Je vous propose d’en parler à votre famille et d’affronter le problème au lieu de la voir en cachette, car tôt ou tard, les membres de votre famille sauront que vous fréquentez cette veuve qui a été votre fiancée. L’amour a ses raisons que la raison même ignore, mais qu’à cela ne tienne, ressaisissez-vous  et tachez de ne plus vous embourber.

 

NB : Nous vous rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e)s  de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/ elles le souhaitent. Ces derniers peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1 200 Logements de Ouagadougou ou auprès de nos représentations dans les différentes provinces.

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél: (00226) 78 00 23 73

01 BP : 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *