Home >> Arts et culture >> KUNDE 2018: Hawa Boussim en or

KUNDE 2018: Hawa Boussim en or

La 18e édition des Kundé a eu lieu le 27 avril dernier au Palais des sports de Ouaga 2000. Riche en couleurs, la soirée a connu le sacre de l’artiste-musicienne Hawa Boussim. En plus du kundé d’or, elle a remporté 3 autres prix dont le Kundé de la meilleure chanson moderne d’inspiration traditionnelle. C’était en présence de l’épouse du chef de l’Etat, Sika Bella Kaboré, et de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de la Culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango.

 

L’artiste-musicienne Hawa Boussim a raflé la mise à la 18e édition des Kundé. En effet, elle a remporté au total 4 Kundé dont le plus convoité par les musiciens, à savoir le Kundé d’Or. Comme récompense, elle a obtenu en plus du trophée, une somme de 1,5 million de F CFA du commissariat général des Kundé, 100 000 F CFA du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA), un séjour à l’hôtel Laïco, un billet d’avion  air France, un billet d’avion en première classe Air Burkina, un téléphone Samsung S9 offert par le sponsor officiel Orange Burkina et bien d’autres gadgets. L’artiste-musicienne Abibou Sawadogo a, quant à elle, arraché 2 prix, à savoir le Kundé du public et celui du meilleur artiste traditionnel. Toujours dans la catégorie des principaux prix, Imilo  Lechanceux, vainqueur du Kundé d’Or de l’édition précédente, a obtenu le Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque. L’étoile montante de la musique burkinabè Eunice Goula a, pour sa part, réussi à inscrire son nom sur le marbre des grands artistes en remportant deux Kundé, à savoir ceux du meilleur espoir et de la révélation. Des Kundé d’honneur ont aussi été attribués à certains musiciens de renom, dont le nonagénaire Biri Lingani. Un Kundé d’hommage a aussi été décerné à l’artiste-musicien feu Joseph Salambo. Au total, plus de 20 Kundé ont été décernés aux musiciens (voir encadré).

 

Les artistes ont fait bouger la salle du Palais des sports de Ouaga 2000

 

La soirée a été riche en animations. C’est le ballet national qui a ouvert le bal. Il a été suivi de plusieurs autres artistes burkinabè dont Sana Bob et Malkom qui n’ont pas laissé le public  indifférent. Mais ceux qui ont le plus fait bouger la salle, sont sans conteste, les artistes étrangers. Frost Olly, Hiro et Fally Ipupa tous deux chouchous des femmes, ont fait voyager les fans dans un univers de son et d’amour. Charlotte Dipanda du Cameroun et Chidinma du Nigeria très adulées par les jeunes, ont également soulevé la foule. L’icône de la musique béninoise Nel Oliver a, quant à lui, fait danser la Première dame pour ne pas dire toute la salle. Le Group Magic System qui n’était pas au programme a fait la belle surprise aux mélomanes en montant sur scène.  A l’entame de leur prestation, le public s’est mis débout pour mieux communier avec ces 4 jeunes musiciens qui ont exprimé leur joie d’avoir pris part au Kundé. Car, ont-ils dit, c’est au Kundé que le groupe a obtenu son 1er trophée de sa carrière. Au terme de la soirée, la Première dame, marraine des Kundé 2018, s’est dit heureuse d’avoir accompagné cet événement culturel qui, a-t-elle dit, est devenu incontournable dans la sous-région et même en Afrique. L’épouse du chef de l’Etat a exprimé sa disponibilité à toujours accompagner les Kundé. Car, a-t-elle justifié, c’est un événement qui rehausse l’image du Burkina et met en lumière les artistes-musiciens du continent africain et de la diaspora.

 

« Nous avons essayé de faire rêver les gens au maximum »

 

Pour sa part, le commissaire général des Kundé, Salfo Soré dit Jah Press, pense avoir relevé le défi car toutes les promesses ont été tenues. « Nous avons essayé de faire rêver les gens au maximum dans cette salle des sports qui, normalement, n’est pas faite pour un tel événement mais nous avons fait le maximum pour les mélomanes et nous pensons qu’ils ont aimé les décorations, les lumières, etc. », a-t-il dit. Pour Jah Press, la petite déception, c’est la climatisation qui n’était pas suffisamment au top. Mais il a promis de la renforcer pour les prochaines fois. Faisant le bilan de cette 18e édition des Kundé, M. Soré a indiqué que c’est une édition de la maturité. Cependant, son organisation, a-t-il confié, n’a pas été facile parce que le changement du lieu (salle des Banquets de Ouaga 2000 au Palais des sports de Ouaga 2000) à quelques mois de l’événement, a occasionné des frais supplémentaires. Répondant à une question relative au choix de la lauréate du Kundé d’Or, Jah press a précisé que le travail du jury compte pour 75% et celui du public 25%. Et d’ajouter qu’il arrive que le choix du jury qui travaille avec des critères précis ne coïncide pas avec celui du public. « Mais nous sommes solidaire du jury», a-t-il conclu.

 

Dabadi ZOUMBARA

 

 

Le palmarès des Kundé 2018

Prix principaux
Kundé d’Or
Hawa Boussim

Kundé du public
Habibou Sawadogo 63,28%

Kundé du meilleur artiste traditionnel
Habibou Sawadogo

Kundé du meilleur artiste de musique religieuse
Simon Kologo

Kundé du meilleur artiste féminin
Hawa Boussim

Kundé de la meilleure chanson moderne d’inspiration traditionnelle
Korégoré (Hawa Boussim)

Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque
Imilo Lechanceux

 

Kundé de la révélation
Eunice Goula

Kundé du meilleur espoir
Eunice Goula

Kundé du meilleur clip vidéo
Korégoré (Hawa Boussim)

Kundé du meilleur featuring burkinabè
Zida ne va plus au zoo (Askoy feat Smarty)

Prix spéciaux
Kundé du meilleur artiste burkinabè de la diaspora
Adèle Rouamba (France)

Kundé du meilleur artiste étranger vivant au Burkina
Weezy (Nigéria)

Kundé du meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest
Sidiki Diabaté (Mali)

Kundé du meilleur artiste de l’Afrique Centrale
Daphne (Cameroun)

Kundé du meilleur featuring de l’intégration africaine
La copine à mon ex (Duden J/Malika du Burkina feat Nash de Côte d’Ivoire).

Kundé d’hommage à Salambo
Kundé d’honneur : Biri Lengani
Kundé d’honneur du jeune talent masculin de l’Afrique Centrale : Hiro
Kundé d’honneur de la meilleure progression féminine de l’Afrique de l’Ouest : Charlotte Dipanda
Kundé d’honneur : Frost Olly
Kundé d’honneur pour l’ensemble de ses œuvres : Nel Oliver
Kundé d’honneur du meilleur artiste féminin de l’Afrique de l’Ouest : Chidinma
Kundé d’honneur de la meilleure chanson d’inspiration traditionnelle de l’Afrique Centrale : Fally Ipupa
Kundé spécial des professionnels du showbiz africain : Fally Ipupa
Kundé d’honneur : Maggic Système

 

Source : Commissariat général des Kundé

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *