Home >> Solutions à nos problèmes >> « Je m’oppose aux funérailles grandioses pour mon père »

« Je m’oppose aux funérailles grandioses pour mon père »

Mon père est décédé il y a quelques mois de cela. Nous sommes 8 enfants vivants de mon père et travaillons tous. Depuis un certain temps, mes frères et sœurs veulent que nous cotisions des sommes importantes pour faire de funérailles grandioses pour notre défunt père. Personnellement, je suis contre l’idée mais je ne sais pas comment le dire à mes frères et sœurs. Je trouve que l’on peut faire de sobres funérailles sans trop de tapages ou dépenser beaucoup d’argent. Ils veulent tuer des bœufs, des moutons, des poulets. Je ne suis pas prêt pour cotiser une somme importante pour des funérailles même si c’est pour mon père. Je trouve que mon père est déjà mort et qu’il n’a plus besoin de grandes dépenses pour des choses pareilles.  Comment faire pour raisonner mes frères et sœurs ? Aidez-moi avec vos conseils.

 

Un homme de ce pays

 

Depuis la nuit des temps, dans certaines familles africaines, on faisait des funérailles grandioses quand une vieille personne meurt. Aujourd’hui, d’autres familles le font toujours pour un être qui leur est cher. Ces familles soutiennent qu’elles le font en mémoire du défunt pour lui prouver leur amour. Mais  pour votre cas, approchez-vous de vos frères et sœurs pour les écouter. Vous avez la chance d’être un peu nombreux. Donc, cela ne cause pas de problèmes en matière de dépenses, car chacun mettra la main dans la poche. En plus, vous tous travaillez. Vous pouvez aussi dire à vos frères que vous avez telle somme précise pour les funérailles de votre père. Si vous n’avez pas d’argent, ce n’est pas  la peine de prendre des crédits pour faire des funérailles pour un défunt. Mais si vous en avez, je trouve que ce n’est pas grave, car les funérailles sont l’occasion de réunir les grandes familles, les oncles, tantes, cousins, cousines, neveux, nièces, petits-fils, petites-filles, beaux-frères, belles-sœurs, amis, voisins et  connaissances. Ne voyez pas l’argent à dépenser, ce n’est pas du gaspillage, puisque les gens qui viendront aux funérailles, vont manger et boire. En plus, peut-être que ce que vous qualifiez de funérailles grandioses, vos frères et sœurs trouvent que c’est normal. C’est donc relatif cette histoire de grandioses funérailles.  Admettons que des gens viennent aux funérailles de votre père et ne gagnent pas à manger ni à boire, ils diront que vous les enfants ne valez rien et n’avez pas pu organiser des funérailles dignes pour votre père. Souvent, les gens vont dans ce genre de funérailles pour plus faire comprendre aux autres qu’ils ont fait quelque chose pour le défunt. Si vous avez de l’argent, donnez votre cotisation en faisant cela pour votre cher père. De toutes les façons, on ne fait pas deux ou trois funérailles pour une personne. C’est la dernière chose que vous pouvez faire pour votre père. Même si vous refusez de donner de l’argent, ce qui n’est pas une bonne chose, vos frères et sœurs feront des funérailles dignes pour votre père car, apparemment ils sont décidés à le faire. Faites plaisir à votre père en participant aux funérailles selon vos moyens financiers, car si vous refusez de participer financièrement, vos frères et sœurs vont vous en vouloir et ce n’est pas bien que vous ayiez des mésententes pour les funérailles de votre cher père. Si vous refusez de faire cela pour votre père, pour qui allez-vous le faire? L’argent n’est rien, quand on a de l’argent, on peut tout oser. Ne dites pas que c’est du gaspillage. Je vous souhaite beaucoup de courage pour les durs moments que vous avez passés suite au décès de votre père et que vous passez toujours. Que Dieu apaise vos cœurs et accueille votre père au royaume des cieux.

 

NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e) s de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1200 Logements de Ouagadougou, ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél: (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.