Home >> Solutions à nos problèmes >> « J’ai espionné mon mari et j’ai vu ce que je ne devais pas voir »

« J’ai espionné mon mari et j’ai vu ce que je ne devais pas voir »

Je  vis avec mon époux depuis plusieurs années, il s’occupe très bien de moi sur tous les plans. Trois ans après notre mariage, il m’a offert une belle voiture, une activité commerciale dans laquelle je m’épanouis bien. Il revient à la maison aux heures convenables. Il fait les devoirs de notre fille et lui raconte de belles histoires pour l’endormir. Quelque temps après, je constate qu’il devient bizarre. Il peut décrocher son téléphone  pendant qu’il est à table et dire ceci à son interlocutrice : « Je viens  ma chérie ». Par la suite, il s’en va pour ne revenir que le lendemain. Quand je l’appelle, il  est injoignable. Et il refuse toute discussion pour m’éclairer là-dessus. Face à cela, j’ai commencé à l’espionner pour savoir ce qu’il fait réellement, pour ne pas mourir bêtement.  Ainsi, j’ai découvert très loin de notre domicile, une magnifique maison dans laquelle mon mari gare son véhicule et y passe son temps. Un jour, je suis allée sur les lieux, cachée dans l’ombre. Cela m’a permis de savoir qu’il sort avec une femme très belle. Ce jour-là, il l’embrassa près de sa voiture quand  ils s’apprêtaient à y monter. C’est à ce moment précis que j’apparus et me mis à faire un scandale en l’insultant et faisant du chantage à la femme. Sans  paniquée, la femme me demande de les suivre dans la maison. Une fois à l’intérieur de celle-ci, la dame m’explique que mon mari a perdu son emploi depuis un certain temps et que c’est elle qui s’occupe de nous et de notre enfant. C’est elle qui paye la scolarité de notre enfant,  qui a acheté ma voiture, a ouvert mon magasin, m’achète mes sacs de valeur (qu’elle cite et je m’y retrouve), m’offre mes bijoux chers, etc. Elle ajoute qu’elle sait que j’existe et c’est pour cela qu’elle ne vient pas déranger mon ménage. Elle conclut en disant que le dernier mot me revient. Elle précise que si je veux qu’elle arrête sa relation avec mon homme, elle le fera et arrêtera aussi tous ses investissements en notre faveur. J’étais pétrifiée, morte debout. Ne pouvant dire un mot, j’ai quitté les lieux les « pieds lourds ». Que faire ?

 

Une fidèle lectrice

 

Vous avez mal agi en espionnant votre mari. Comme le dit un adage, « Qui cherche, trouve ». Alors, vous avez cherché et avez trouvé. Il n’y a pas de ménage sans problème. Quand votre époux a commencé à déconner, vous auriez dû  en parler à vos témoins de mariage, aux oncles de votre mari pour que l’on trouve une solution. Comme vous êtes mariés et que votre époux vous a ouvert un magasin de commerce, en attendant que votre époux retrouve du travail, vous pouvez prendre en charge les dépenses de la maison. Votre époux vous aime, mais il est un gigolo, il préfère la facilité, il préfère être entretenu par une femme que de rechercher  du boulot. Perdre son travail n’est pas une fatalité, il peut retrouver un autre boulot meilleur que le précédent. Comme il est habitué à la facilité de se faire entretenir par une femme, il n’a plus le courage de chercher du boulot. Bien que cette femme ait plus d’argent que vous, vous n’allez quand même pas la laisser partager avec vous votre époux. Où mettrez-vous votre orgueil de femme ? L’argent est bon certes, mais l’argent ne constitue pas le ferment du bonheur dans un foyer, et je me dis que vous n’avez pas marié votre homme pour son argent. Bien que, si vous voulez récupérer votre homme, votre train de vie va ralentir, il n’y aura plus autant de luxe qu’auparavent, mais vous allez bien vivre, vous serez heureuse avec votre petite famille.  Vous n’avez pas le choix, dites à la dame que vous ne voulez pas  partager votre époux avec elle. Encouragez votre mari à se battre pour rechercher du travail. Avec vos conseils, je suis sûr qu’il va y parvenir. Il faut l’aider, c’est votre devoir d’épouse, car actuellement, lui-même ne se retrouve pas. Dites à votre mari qu’il ne doit pas  vendre ses performances sexuelles et que vous êtes toujours désirable. Je vous conseille de ne pas baisser les bras, travaillez à raisonner votre  homme et vous verrez que l’amour existe toujours entre vous. Je vous demande d’avoir du courage pour abandonner votre luxe d’antan et récupérer votre époux. Si vous mettez en avant  l’argent de cette femme pour dire que vous êtes prête à partager avec elle votre homme, un jour, cette femme va monopoliser votre époux qui va vous laisser tomber. La lutte ne fait que commencer, ce sont les réalités du mariage. Bonne chance et bon week-end.

 

 

NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e)s de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1200 Logements de Ouagadougou ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél: (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *