Home >> Solutions à nos problèmes >> « Il veut m’épouser mais refuse de prendre mes enfants sous son toit »

« Il veut m’épouser mais refuse de prendre mes enfants sous son toit »

Après avoir eu 3 enfants avec différents pères, j’ai enfin trouvé l’homme de ma vie. Dès le début de notre relation, je ne lui ai pas caché  ma vie passée, les enfants que j’ai eus avec des hommes qui m’ont abandonnée pour aller marier d’autres femmes. Nous nous sommes fréquentés pendant 2 ans, lui est divorcé et père d’un enfant. Son ex-femme est partie avec son enfant mais il a les nouvelles de ce dernier car il s’occupe de lui financièrement.  Mon copain est venu voir ma famille et a envoyé la sienne faire les fiançailles. Nous avons choisi même la date du mariage. Mais dans les discussions, quand je lui ai demandé d’aménager chez lui une chambre pour mes enfants, il a répondu que ce n’est pas possible au motif que c’est moi qu’il marie et non mes enfants et qu’il n’est pas prêt d’accueillir mes enfants sous son toit. Mes enfants sont à bas âge, ils ne sont pas majeurs, le premier par exemple a à peine 10 ans. Il est vrai que j’aime mon  homme, que j’ai toujours rêvé de me marier avec un homme, mais je ne veux pas me marier et laisser mes enfants comme si je les abandonnais, cela me fait mal au cœur. Je l’ai   supplié, mais il refuse et campe sur sa position au motif qu’il ne peut pas prendre les enfants d’autres hommes pour les élever et que même s’il le fait, il aura de sérieux problèmes avec sa famille qui s’y opposerait. Maintenant, je ne sais plus où mettre  la tête car j’aime bien mes enfants et   ne me vois pas séparer d’eux et prétendre être heureuse. Que dois-je faire ? Je suis à votre écoute.

 

Une future mariée

 

Je vous comprends parfaitement. Vous avez du mal à vous séparer de vos enfants, vous trouvez que c’est votre rôle, votre devoir de vous occuper de vos enfants, c’est normal. Mais n’oubliez pas que nous sommes en Afrique et dans nos sociétés africaines, les hommes ont du mal à élever les enfants qui ne sont pas les leurs. Comme vous l’avez demandé à votre futur époux et qu’il a refusé, je trouve que ce n’est pas la peine d’insister et  de gâcher votre bonheur, mariez-vous et confiez vos enfants à votre maman ou à une tante et  vous pourriez voir vos enfants quand vous voudrez. Une autre possibilité : vos enfants ont des pères, remettez chaque enfant à son père et le tour est joué, car pour moi, un enfant doit être élevé chez son père. Du moment que ces hommes ont reconnu les enfants à travers les actes de naissance, je l’espère bien, même s’ils sont mariés à d’autres femmes, il ne doit pas y avoir d’obstacle à cela. Votre futur mari  a bien fait de vous prévenir maintenant pour qu’ensemble, vous trouviez une solution pour l’hébergement de vos enfants. Si c’était après le mariage, vous auriez dit qu’il vous a roulée, qu’il ne vous a pas dit cela à temps. Je suppose que vous allez faire d’autres enfants avec votre futur époux. Donc, il n’y a pas lieu de s’alarmer, vous aurez le temps de  vous occuper  de vos futurs enfants. Si vous obligez votre mari à prendre vos enfants sous son toit, ils seront la cause de vos disputes et votre belle- famille c’est-à-dire la famille de votre époux, ne va pas non plus tolérer cela. Donc, vos relations seront difficiles. C’est mieux, comme vous êtes un nouveau couple, qu’on ne vous dérange pas, restez ensemble, faites vos projets ensemble et vous verrez que vous serrez heureuse. Il est vrai que l’on peut avoir des ex-maris mais jamais des ex- enfants. Les hommes qui acceptent de nos jours marier une femme qui a déjà des enfants, ne courent pas les rues. Alors, je vous conseille d’accepter ce mariage et de bien s’occuper de votre mari  et de vos enfants. De nos jours où beaucoup de femmes cherchent en vain le mariage, vous trouvez un homme qui vous aime et pour une histoire d’hébergement de vos enfants, vous hésitez ? Foncez, félicitations et  heureux ménage. Le véritable amour, c’est quand quelqu’un accepte votre passé, vous encourage pour votre présent et vous donne de l’espoir pour le futur. A bon entendeur salut.

 

NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e)s de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1200 Logements de Ouagadougou, ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél: (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.