Home >> Prières et rêves >> « Il n’existe pas une seule maladie au monde qui n’ait pas son remède naturel »

« Il n’existe pas une seule maladie au monde qui n’ait pas son remède naturel »

*Il n'existe pas une seule maladie au monde qui n'ait pas son remède naturel. Et tout se trouve en Afrique. Nous avons tout, depuis les plantes jusqu'au soleil, etc. Permettant d'aider l'organisme à se fortifier et à faire face aux multiples maladies, parfois conçues en laboratoire dans le but de semer la désolation et ainsi pouvoir tirer le maximum de profits. C'est extrêmement grave. C'est inhumain. C'est même satanique. Le camp d'en face n'a pas d'état d'âme. Il utilise toutes sortes de pressions d'abord religieuse, ensuite culturelle donc psychologique afin d'asseoir son hégémonie. Il utilise même l'assassinat politique et même le terrorisme, etc. pour arriver à ses fins.
Mais cette pression doit absolument cesser. Pour ce faire, une décolonisation mentale, donc religieuse et culturelle devra obligatoirement être envisagée si nous voulons nous échapper de ce joug infernal qui nous ruine et nous plonge dans un état de mendicité depuis la nuit des temps. Si nous ne nous réunissons pas comme un seul homme pour faire ce saut spectaculaire, nous ne réussirons pas. Si nous ne travaillons pas à être fort mentalement et culturellement, rien ne changera. Si chacun de son côté pouvait ouvrir les yeux de quelqu'un d'autre, il y aura une émulation. Si chaque Africain pouvait faire comprendre à d'autres Africains qu'ils ne sont pas maudits comme on voudrait, nous le faire croire, et que le Dieu des autres est le même Dieu que nous avons, et surtout que l'Ange Gardien est le divin lien commun à toutes les religions, personne ne se laissera encore imposer une religion, c'est-à-dire un SUR-MOI rigide qui vient contrôler sa vie. Parce qu'il saura désormais qu'il est sa propre religion, Dieu étant en lui et autour de lui. Et tout changera profondément et positivement pour lui à jamais.

 

*Le Covid-19 est venu mettre à nu les failles de la gestion mafieuse du monde faite par quelques groupes d’individus membres de certaines sectes occultes. Grâce à cette obscure maladie fabriquée en laboratoire et aux tâtonnements parfois complice de l’OMS, les Africains savent désormais qu’aucun peuple, aucun continent, aucune structure, etc. n’a le monopole sanitaire, intellectuel, spirituel, etc. sur les autres peuples. Chercheurs Africains, apprenez à vous aimer, cela vous permettra naturellement d’aimer vos frères et de faire confiance en vos capacités intrinsèques. Ne doutez plus de vous. Il y a tout en Afrique et tous les autres continents le savent. Vous ne pouvez pas continuer de chercher au dehors ce que vous avez déjà chez vous, c’est très dégradant. Soyez les premiers à trouver un remède contre une maladie que personne n’arrive à vaincre et vous ferez enfin rentrer notre cher continent dans l’histoire de ce monde, en tout cas dans le domaine sanitaire. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Cependant, il ne faut surtout pas garder par devers tous les résultats de vos recherches, rendez-les publiques sinon vous risquez de ne pas faire de vieux os. C'est parce que les Africains qui avaient jadis découvert le remède contre le SIDA n'ont pas eu la chance de vivre dans l'ère des réseaux sociaux qu'ils ont pu être froidement assassinés.

 

*La vie se vit dans la tête à 90%. Votre esprit est donc le lieu où siège votre paradis. Il peut également être votre pire enfer si vous ne savez pas vous y prendre.

 

*Pour avoir étudié l'histoire de la pensée économique, et l'histoire de la pensée économique contemporaine en 3e  et en 4e année d'économie, je sais et il est même reconnu de façon unanime que c'est grâce aux philosophes des lumières que les occidentaux et les asiatiques ont connu cette extraordinaire avancée. Si vous ne changez pas votre façon de voir les choses, rien ne changera. C'est parce que les Africains croient que les choses peuvent tomber du ciel, qu'ils confient leur réussite aux pasteurs, aux imams, aux prêtres, aux marabouts, aux voyants, etc. En vérité, je vous le dis, aucun d'entre eux n'a déjà rendu quelqu'un riche, c'est un mythe. Dieu seul peut le faire et il a horreur des fainéants. Alors si vous vous couchez ventre en l'air en ne réfléchissant pas, en ne vous battant pas, en ne priant pas et croyant tout simplement que le succès tombe miraculeusement du ciel, c'est tard dans votre vie que vous le regretterez amèrement. Et des exemples de ce type foisonnent en Afrique. Mais malheureusement aucune leçon n'est tirée. Aucune prise de conscience n'est faite de cette cuisante débâcle. Et l'Afrique toute seule continue de souffrir le martyre.

 

*A chaque fois que j'ai permis à un être humain de vaincre l'échec, d'avancer dans la vie, sans crainte et avec assurance, je dors bien la nuit. Et de plus en plus, je dors mieux. Je rends donc grâce à Dieu pour ce merveilleux don.

 

*« Avoir une névrose revient à construire une maison sans fondations. L'architecte aura beau dire que la maison est solide et indestructible que vous sentirez toujours des turbulences à la moindre intempérie. Qu'à cela ne tienne, malgré les hésitations et la souffrance intérieure que cette réparation pourrait engendrer, il serait plus judicieux de détruire complètement la maison et de la reconstruire sur des fondations solides. Si vous ne le faite pas, vous demeurerez un fanatique de ce piètre architecte et vous souffrirez de turbulences intérieures toute votre vie durant. Par contre si vous remplacez l'architecte par un ingénieur sérieux et qu'ensuite vous surveillez de temps en temps le chantier, non seulement vous vivrez une paix intérieure intense, mais également vous économiserez du temps et même de l’argent.»

 

Roch Armel BAKYONO
Économiste
Parapsychologue-expert
Directeur du cabinet CECRAB
www.cecrab.com
Bur : (+226) 51 00 50 50 ou (+226) 25 47 92 32
WhatsApp du secrétariat : (+226) 70 01 73 73

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.