Home >> Solutions à nos problèmes >> « Il a fui laisser les factures »

« Il a fui laisser les factures »

J’ai croisé un monsieur en circulation, la semaine passée, il m’a fait signe de m’arrêter, il était dans une grosse voiture 4x4, un tout terrain. Il m’a demandé mon numéro de téléphone. Il m’a fait la cour et j’ai accepté. Il m’a donné un rendez-vous la nuit dans un grand maquis de la place pour faire ample connaissance.  Le soir, j’ai appelé 4 copines, mes meilleures amies à qui je raconte tout, pour qu’elles m’accompagnent pour rencontrer mon nouveau mec.  Moi j’ai l’habitude d’aller au premier rendez-vous  d’un gars qui me fait la cour avec une copine par précaution, car on ne sait jamais. Le même jour où j’ai rencontré ce monsieur, il m’a même donné de l’argent pour mettre l’essence dans ma moto pour le rendez-vous. Je me suis dit que j’ai eu un bon samaritain, un bienfaiteur qui pourra me venir en aide financièrement. Le soir, quand j’ai été à l’heure du rendez-vous, le monsieur était là seul, bien habillé et bien parfumé à m’attendre, je l’ai présenté à mes 4 copines, nous étions 6 sur la table et le monsieur nous a dit de commander à boire et à manger, chacune de nous a fait sa commande, poisson braisé, poulet braisé, des bières et sucreries de gauche à droite et la causerie était bonne. Quand on a fini de manger, tout le monde était content. Mon nouveau courtisan a demandé la permission pour aller dans les toilettes se soulager et quand il est parti, nous l’avons attendu plus de 30 minutes, silence radio, je prend mon téléphone pour l’appeler, il est injoignable. Donc, une de mes copines  était obligée de repartir  chez elle pour chercher 40 000 F CFA   pour venir payer les factures pour que nous puissions repartir, pourtant le monsieur également a bien  mangé et a bien bu. Depuis ce jour, son numéro ne passe plus et je n’ai pas compris son comportement. Si la venue de mes copines le gênait, il pouvait me le dire, ou ne pas nous dire de commander à manger et à boire. Nous avons bu les boissons, bissé, à plusieurs reprises. Cela m’a fait tellement mal et j’en veux à ce monsieur. Je me demande si je le revois même je pourrai le reconnaître. Il a été malhonnête envers moi.

 

Une jeune fille du Faso

 

Vous voyez que souvent, il y a des situations qui se présentent à vous et vous ne savez pas que faire. Réfléchissez bien, le monsieur vous fait la cour, pour un premier rendez-vous vous amenez 4 de vos copines, c’est trop. Le monsieur a trouvé que vous le prenez pour un idiot que vous et vos copines voulez bouffer, raison pour laquelle il a pris la fuite. Vous auriez dû le prévenir que vous veniez avec 4 de vos copines, ainsi  lui aussi il va préparer son portefeuille pour vous attendre, c’était prévu pour vous deux et vous vous retrouvez à 6. C’est une causerie intime. Il y a une catégorie de filles en Afrique, quand un homme les invite, elles viennent avec ses copines ou ses sœurs et frères, ce n’est pas du tout recommandé. Cela vous apprendra à faire venir une tribu quand on vous invite. Vous vous êtes dit que vous avez eu un idiot pour bouffer. Je trouve que vous avez gâté vos chances, surtout pour une première rencontre, vous aviez des choses à vous dire et s’il y a d’autres personnes, la discussion ne passera pas tellement. Evitez cela, car ce monsieur pouvait faire la cour à une de vos copines et cela pouvait marcher. Ne faites pas trop confiance aux gens. Certes, le monsieur a mal agi, sûrement, il n’avait pas assez d’argent pour payer la facture donc il a préféré prendre la clé des champs. A quelque chose malheur est bon, cette leçon va vous servir d’exemple à ne plus commettre pareille bêtise. Si un garçon vous invite à prendre un pot, si vous ne voulez pas aller seule, au moins vous partez avec une seule personne. Mais vous avisez le monsieur s’il est d’accord ou pas. Ainsi vous allez éviter ce genre de désagréments. Le monsieur a tort de fuir, mais vous également, vous avez eu tort d’amener 4 copines pour un premier rendez-vous d’un soir. Ce sont des incidents qui arrivent, cela vous servira de leçon pour une prochaine fois. Bon week-end.

 

 

NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e)s de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1200 Logements de Ouagadougou ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél: (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.