Home >> Couleur de vie >> VOTRE FEMME VOUS DEMANDE LE DIVORCE PARCE QUE VOUS ETES RUINE, QUE FEREZ-VOUS ?

VOTRE FEMME VOUS DEMANDE LE DIVORCE PARCE QUE VOUS ETES RUINE, QUE FEREZ-VOUS ?

Chers lecteurs et lectrices, le thème que nous abordons cette semaine dans votre rubrique, est une situation que certains couples ont vécue. Votre femme vous demande le divorce parce que vous êtes ruiné, que ferez-vous ? Les réactions sont divergentes selon la vision de tout un chacun. Voici ce qu’en pensent certains citoyens.

 

Harbert Ismaël

« Moi, je n’accepte pas le divorce »

Moi, je n’accepte pas le divorce si je ne suis pas vraiment le responsable de la faillite. Ce n’est pas au moment des difficultés financières qu’elle viendra me demander le divorce. Elle devait me le dire tôt.

 

Junior Kaboré

« Je lui dirai de bien réfléchir avant toute prise de décision»

Je lui dirai de bien réfléchir avant toute prise de décision. Si après cela et avec toutes les médiations, elle campe toujours sur sa position de divorce, alors, elle aura son divorce. Vous savez que quand l’amour se construit sur la base du luxe ou du matériel, ce n’est plus l’homme que la femme épouse mais l’opulence. Cela fait partie des épreuves de la vie.

 

Omar Sambasekou

« Je signe le divorce pour elle sans aucune rancune »

Je signe le divorce pour elle sans aucune rancune, parce que l’épreuve me dévoile le vrai visage des personnes qui m’entourent. En plus, cela est juste une étape de la vie qui doit m’armer de plus d’envie et de courage à travailler dix fois plus pour posséder plus que ce que j’ai perdu.

 

Fatogoma Sanogo

« C’est très simple, car ça fait un problème de moins »

C’est très simple, car ça fait un problème de moins vu que ça ne va plus bien chez moi. Je lui accorde le divorce sans problème, car elle a oublié le moment où elle disait qu’elle s’engageait avec moi pour le meilleur et le pire.

 

Iklass Zongo

« Je vais remercier Dieu et divorcer »

Je vais remercier Dieu et divorcer, peut-être que le Seigneur veut me sauver en me laissant tomber en faillite pour me redonner une nouvelle vie avec une autre femme et beaucoup plus d’argent.

 

Yves Kaboré

« Je comprendrai qu’elle était la femme à mon argent »

Je ne peux que prendre note tout en la remerciant. Cela me permettra de comprendre que ce n’était pas la femme à moi, mais plutôt la femme à mon argent ou à ma société. Cela me fait réfléchir aux filles qui, de nos jours, ne cherchent que des garçons prêts à porter.

 

Propos recueillis par Aboubakar Kéré KERSON

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *