Home >> Arts et culture >> CORONAVIRUS: La galère des artistes burkinabè

CORONAVIRUS: La galère des artistes burkinabè

Depuis plus de deux mois, nos artistes musiciens et chanteurs burkinabè ne savent plus à quel Saint se vouer car plus de concerts, plus d’activités, plus de prestations pour des grandes cérémonies, donc les poches et les sacs sont devenus vides. Pourtant, nos créateurs de musique ont des charges, il faut payer la maison car la plupart sont en location, il faut payer les factures d’eaux, d’électricité, de téléphone, en plus, il faut payer l’essence pour se déplacer.

                         Floby

Les acteurs du show Biz trouvent que ce sont eux les plus touchés par le Covid-19.

                        Pamika

Selon eux, l’Etat burkinabè a dégagé plus d’un milliard de F CFA pour qu’ils se partagent, mais jusque là, ils n’ont encore rien reçu individuellement. Beaucoup d’artistes burkinabè vivent au jour le jour et ça devient très dur et compliqué pour eux. Ils se demandent quel jour cette pandémie prendra fin pour que les bonnes affaires reprennent et que la vie reprenne sa normalité.

             Wendy

Néanmoins, plus d’une  trentaine d’artistes chanteurs ont chanté pour barrer la route à cette maladie de coronavirus. Respectons toujours les mesures d’hygiène, c’est-à- dire, tousser au creux du coude, porter un cache-nez, garder au moins un mètre de distance avec les autres, laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou utiliser le gel hydroalcoolique. Ne pas faire de l’auto médication.

                    Maria Bissongo

Quand on a le corps chaud, quand on tousse,  il faut se rendre dans un centre de santé. Que Dieu sauve le Burkina Faso de cette pandémie.

        Dez Altino

Evariste Télesphore NIKIEMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.