Home >> A la Une >> COMMEMORATION DU 11- DECEMBRE : Miss Sahel pour accompagner l’événement

COMMEMORATION DU 11- DECEMBRE : Miss Sahel pour accompagner l’événement

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête de l’Indépendance du Burkina s’annoncent bien. Parmi celles-ci, il y a le concours Miss Sahel (CMS) 2013 que les organisateurs ont présenté à la presse le 21 octobre 2013 à Ouagadougou. Ce concours se veut une contribution festive des jeunes de cette localité, en collaboration avec Fofo Production pour donner à la fête ce jubilé toute sa clarté.

La commémoration du 11- Décembre 2013 se déroulera à Dori, dans la région du Sahel. Un honneur pour cette localité mais également un défi pour les filles et fils de cette région qui entendent contribuer au succès de cette commémoration à travers le concours. Miss Sahel 2013 se veut une des manifestations phares de cet événement. Organisée par des jeunes de cette région en partenariat avec Fofo Production, une structure à vocation culturelle basée à Dori, cette manifestation selon ses organisateurs, sera retransmise en directe de la RTB.

Farida Diarra, membre du comité d’organisation de Miss Sahel, a situé le contexte et la nature de la célébration de la beauté « Poulotte » Selon elle, « Il s’agit d’apporter une touche contributive pour l’éclat du cinquantenaire, par une mise classique en compétition de jeunes filles selon des critères définis qui aboutira à la désignation par un jury, de celle qui semble avoir mieux répondu à un certain idéal d’esthétique et de valeurs morales ».

Le CMS, première édition à en croire ses organisateurs revêt une certaine particularité, tant dans sa forme que dans son contenu. Trois thèmes, à savoir, « l’éradication des sachets plastiques dans le Sahel », « le relèvement du taux de scolarisation des jeunes filles au Sahel », « la promotion des potentialités artisanales et touristiques de la région », ont retenu l’attention des organisateurs de l’événement.

Pour Rasmané Zoungrana, Directeur général de Fofo Production et président du comité d’organisation de Miss Sahel, l’idée d’une élection thématique de Miss se justifie par le fait que la région du Sahel où l’essentiel de l’élevage du pays est pratiqué est envahie par des déchets plastiques. De même, poursuivra-t-il, c’est également la région où la déperdition scolaire féminine est assez préoccupante et les potentialités touristiques attrayantes.

A l’issue de la compétition qui se déroulera le 4 décembre à la salle Polyvalente de Dori, la Miss élue et ses deux dauphines munies, chacune de son écharpe à l’effigie d’un thème, lanceront un appel solennel pour un changement de comportement. Selon les organisateurs, la Miss et ses dauphines seront suivies dans leurs activités de sensibilisation et de plaidoyer par les initiateurs de la manifestation.

Pour la circonstance, des présélections organisées au niveau des quatre provinces que compte la région du Sahel, permettront la désignation dans chaque province d’une Miss et ses deux dauphines. 12 candidates sont attendues pour cette compétition et une une seule sera retenue comme Miss régionale et deux dauphines. Les lauréates, chacune selon son mérite, seront dotées de sommes d’argent, de motos, d’ordinateurs et de kits.

Ouverte à toute fille répondant au critère d’âge (18 ans révolus), de beauté et de moralité, le concours Miss Sahel 2013 offre 1 million de franc CFA, une moto, un ordinateur, et des gadgets à la Miss régionale. Le comité qui pilote cet événement est composé de Mathieu N’Do, chargé de communication de l’événement ; Nixon, à l’état civil Saidou Nikièma, directeur artistique ; Rasmané Zoungrana, président du comité d’organisation ; Farida Diarra, chargée des hotesses et Catherine Zagré, esthéticienne.

Armel ILBOUDO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *