Home >> Arts et culture >> LES CALCULATRICES: LE PREMIER FILM DE BENGA (GENERATION 2000)

LES CALCULATRICES: LE PREMIER FILM DE BENGA (GENERATION 2000)

A l’état civil Neya Babou et connu sous le sobriquet Benga dans le groupe génération 2000, il vient de faire son entrée dans la sphère des réalisateurs burkinabè avec son tout premier film intitulé « Les calculatrices », sorti le 13 décembre dernier au Ciné Burkina où le film a été diffusé jusqu’au 19 décembre dernier ainsi que dans les salles de ciné Wemtenga, Tampouy et de Bobo-Dioulasso. Les diffusions de ce film produit par Z. Productions reprendront dès ce mois de janvier à Ouagadougou et dans les autres villes du Burkina.

« Dans la vie, il y a des filles qui s’adonnent à la prostitution alors que d’autres se battent pour subvenir à leurs besoins. Ce sont ces deux situations que nous avons mis ensemble pour faire ce film. A travers cette production, je voudrais dire aux gens de se battre au lieu de se laisser guider par le gain facile, voilà un peu la petite histoire de ce film les calculatrices », confie Neya Babou dit Benga, le réalisateur, à la suite de la grande première.

D’une durée d’1h30, ce film a fait appel à de jeunes acteurs qui font également leurs premiers pas dans le domaine du septième art et a coûté la bagatelle de quarante millions de francs CFA.

 

Aboubakar Kéré KERSON

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *