Home >> Arts et culture >> Baba Hama

Baba Hama

Titulaire d’une maîtrise  en Lettres modernes, obtenue en 1984 à l’Université de Ouagadougou, il suit une formation de journaliste à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille, en France. Journaliste de métier, il fera toute sa carrière à la Radiodiffusion nationale du Burkina Faso, comme présentateur, chef de service puis directeur pendant un an (1993-1994). Nommé  en 1994 secrétaire général du ministère de la Communication et de la culture, Baba Hama devient délégué général du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) pendant douze ans (du 26 juillet 1996 au 29 février 2008). Après avoir été remplacé par  Michel Ouédraogo à la tête du FESPACO, Baba Hama devient directeur  de cabinet au ministère de la Santé puis directeur de la communication et de la presse présidentielle. Baba Hama est nommé le mercredi 18 janvier 2011 ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement en remplacement de Filippe Savadogo qui prend le poste de ministre de la Culture, du tourisme et de la francophonie. Il héritera du ministère de la Culture et du tourisme quatre mois plus tard, le 22 avril 2011. C’est aussi un écrivain, auteur de plusieurs romans et nouvelles publiés aux éditions Kraal, aux Presses universitaires de Ouagadougou et à l’Harmattan. Il a plusieurs fois été membre du jury de festival de cinéma notamment à Mons, Florence, Milan, Rotterdam et Amiens. En 2019, il a été membre du jury Longs métrages fiction au 26e FESPACO. Baba Hama est membre de l’Académie des SOTIGUI.

 

Evariste Télesphore NIKIEMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.