« Après avoir passé une nuit chaude avec elle, elle ne veut plus me voir » - Evasion
Home >> Solutions à nos problèmes >> « Après avoir passé une nuit chaude avec elle, elle ne veut plus me voir »

« Après avoir passé une nuit chaude avec elle, elle ne veut plus me voir »

J’ai connu une fille il y a de cela deux ans, je lui ai fait la cour, elle n’a pas refusé. Je lui rendais visite régulièrement, nous sortions souvent ensemble pour prendre un pot, elle venait rarement chez moi mais à chaque fois que l’occasion se présentait et que je veux faire l’amour avec elle, elle refuse toujours sous prétexte d’attendre. Elle soutient que si je la veux vraiment et que je la désire comme épouse plus tard, je dois me patienter. Je lui ai dit que son argument ne tient pas la route et à chaque fois j’insiste en notant que je la désire au lit. Un jour, elle m’a fait savoir que si je lui demande d’aller au lit encore avec elle, le jour qu’elle va céder, elle va me quitter après. Et je lui ai dit  de me donner son corps seulement et qu’on va gérer le reste après. Mais à chaque fois que je revenais sur ma requête, elle refusait. Pourtant, quand les gens nous voient ensemble, on paraît un couple exemplaire. Pourtant, je ne l’ai jamais connue au lit en tant que femme. Une nuit, nous étions ensemble, je lui ai demandé à faire l‘amour avec elle, elle a refusé, j’ai insisté, supplié, je me suis même mis à genoux et finalement elle a cédé. J’étais tellement content d’avoir enfin ce que je désirais depuis des années. J’ai fait ce que je voulais faire, elle s’est laissée faire, j’ai beaucoup aimé, mais j’ai vu qu’elle ne participait pas au lit, elle était simplement couchée nue. Quand j’ai fini et que je me suis levé du lit, elle m’a dit que j’ai eu ce que je voulais et qu’elle ne veut plus jamais me revoir, que de supprimer son numéro de mon téléphone et de ne plus chercher à la revoir. Elle s’est ainsi levée, a pris une douche et est partie chez elle sans me dire au revoir. Je pensais qu’elle s’amusait. Après, j’ai essayé de la joindre au téléphone et ce, sans succès, elle m’a mis sur une liste noire, je pars chez elle, impossible de la revoir. Pourtant, c’est une fille que je désire toujours et dont j’ai l’intention d’en faire mon épouse, mais elle n’y veut rien comprendre. Je regrette amèrement de l’avoir forcée à avoir des rapports sexuels avec moi et j’ai besoin d’elle comme compagne. Comment faire ?

Un Fidel lecteur

C’est vraiment dommage, en suivant votre raisonnement, elle vous avait déjà prévenu, mais vous étiez tellement gourmand sur le plan sexuel que vous ne l’avez pas crue. Je pense que des filles de ce genre seraient des épouses parfaites, car elles acceptent l’amitié des hommes mais ne sont pas pressées d’aller au lit avec eux. Pour le moment, je pense que la fille est toujours choquée. Laissez donc le temps au temps, car pour le moment, elle ne veut plus vous voir. C’est le problème des mecs d’aujourd’hui, quand on fait la connaissance d’une fille, on demande son numéro de téléphone et la même nuit ou semaine, on veut coucher avec elle. Ce n’est pas sérieux, nous ne sommes pas des animaux. Je pense que cette fille vous a donné une belle leçon de vie, et maintenant c’est vous qui souffrez. Vous auriez dû attendre si vous étiez vraiment au sérieux avec elle. En vous écoutant, elle a cédé malgré elle, car vous l’auriez harcelée, vous étiez pressé de satisfaire votre libido. Aujourd’hui, comme vous-même le dites, vous aviez eu ce que vous voulez mais regrettez de l’avoir perdue. C’est dommage, mais j’ai l’impression que vous voulez forcément coucher avec les filles que vous rencontrez. Et après, ces filles qui couchent de gauche à droite avec différents mecs, ont des problèmes plus tard pour se trouver un mari. Le corps d’une femme est sacré et vous conviendrez avez moi qu’elle ne peut pas et ne doit pas céder au avances de tous les hommes qui l‘invitent au lit. Cette fille a été gentille avec vous, elle aurait dû vous quitter sans avoir cédé au préalable à vos avances en allant au lit avec vous. Je pense que c’est une belle leçon que cette file vous a donnée. Calmez-vous et laissez un temps écouler,  et après vous lui envoyez une personne proche d’elle pour faire la médiation. Si elle ressent de l’amour pour vous, elle reviendra sur sa décision et vous allez projeter l’avenir ensemble. En ce début d’année 2018, je vous souhaite mes meilleurs voeux de santé, longévité, bonheur, prospérité, d’amour, de joie, paix et beaucoup de courage dans toutes vos entreprises. Partagez avec votre famille et vos  amis  mes vœux  les plus cordiaux.  Bonne et heureuse année 2018.

NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e)s de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1200 Logements de Ouagadougou ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

 

 

evanikiema@yahoo.fr

Tél : (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

Bas du formulaireBUKINA FASO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *