Home >> Couleur de vie >> Accepterez-vous de loger dans votre belle-famille en cas de difficultés ?

Accepterez-vous de loger dans votre belle-famille en cas de difficultés ?

Chers lecteurs et  lectrices, cette semaine, nous abordons un sujet que beaucoup de personnes abordent dans leurs causeries et sur lequel les avis sont divergents. Accepterez-vous de loger dans votre belle-famille en cas de difficultés ?

 Voici ce qu’en pensent certains citoyens.

Amado Zombra

 

« Ça jamais, je ne le ferai pas »

 

Ça jamais, je ne le ferai pas, car c’est une véritable honte. Moi, je préfère aller dormir chez des amis et dire à ma femme de rejoindre sa famille, le temps que la situation s’améliore.

Sékou Ouédraogo

 

« Je ne conseille pas à quelqu’un de le faire »

 

Je ne conseille pas à quelqu’un de le  faire. En Afrique, cela relève de la honte. Dormir dans la rue est même mieux.

 

Germain Konan

« Je n’y vois pas d’inconvénients»

 

A partir du moment où la belle-famille est considérée comme ma famille, je n’y vois pas d’inconvénients. Les Africains sont trop complexés.

 

André Sawadogo

« J’irai dormir là-bas sans me gêner »

 

Moi, j’irai dormir là-bas sans me gêner. Quand on est dans des difficultés, il faut mettre son orgueil de côté. Dans la vie, il y a des hauts et des bas.

 

Pierre Guissou

« Si sa fille peut venir dormir chez moi, c’est que je peux aussi  aller dormir là-bas »

 

Si sa fille peut venir dormir chez moi, c’est que je peux aussi aller dormir là-bas, surtout que c’est en cas de circonstance exceptionnelle. Le mariage est l’union de deux ou plusieurs familles. Donc, on forme une seule entité.

 

Propos recueillis par Aboubakar Kéré KERSON

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.